Mémoire pour François Deteuf

Livre ancien

4,800 €

Description

In-4, broché, à relier, première page d’avertissement détachée, corrections autographes probablement de la main de Robespierre, 21 pp., Arras, Delasablonnière, 1784.

Commentaire

Nous espérons échapper au danger permanent de la surestimation des textes précurseurs lorsqu’on connaît le destin de leurs auteurs mais tout de même, ce plaidoyer d’un jeune avocat qui, quelques années auparavant avait préparé un compliment pour le roi et la reine qu’ils n’écoutèrent point ; plaidoyer pour défendre un homme victime d’un harcèlement judiciaire de la part d’un religieux que Robespierre estime défendu par son ordre. Les arguments de le partie adverse ont pu tromper la justice dans un premier temps mais l’innocence de François Deteuf est reconnue.
On trouve dans les dernières pages un ton, un élan et un texte qui annonce les prémices de sa pensée qui se concrétisera plus tard.
« O nous tous qui nous glorifions du titre de citoyens, si l’honneur, si la liberté, si la vie même, si tout ce qu’il y a de plus doux & de plus sacré parmi les hommes est de quelque prix à nos yeux, faisons tous des vœux, pour qu’il ne soit point aujourd’hui décidé que des calomniateurs pourront provoquer contre nous le glaive de la Justice, sans craindre notre juste réclamation. Liguons nous contre cette désolante doctrine, qui tend à ébranler les fondemens de notre tranquillité, à rendre incertaine & précaire la jouissance de nos droits les plus inviolables. Demandons que les loix soient faites pour tous ; que toute injustice soit réparée, quelque soit l’état & la qualité de celui qui l’a commise. »
Référence librairie 426

Maximilien François Marie Isidore de ROBESPIERRE

Maximilien François Marie Isidore de ROBESPIERRE

6 mai 1758 (Arras) - 28 juillet 1794 (guillotiné à Paris)
Avocat et homme politique.

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection 1774-1786

[Affiche] Lettres Patentes du Roi, Concernant les Manufactures. Données à Marli le cinq Mai mil sept cent soixante-dix-neuf.

[Affiche] Lettres Patentes du Roi, Concernant les Manufactures. Données à …

380 €

Consulter
Arrest du Conseil d’État du Roi, Concernant le droit de Marc-d’or à payer pour les Offices d’Exempts & Receveurs des amendes des Capitaineries des Chasses.

Arrest du Conseil d’État du Roi, Concernant le droit de …

20 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, et lettres-patentes sur icelui, Qui ordonnent que les pièces de sis sous, douze sous & vingt-quatre sous, ne pourront entrer dans les paiemens que pour appoint & en Espèces découvertes.

Arrest du Conseil d'État du Roi, et lettres-patentes sur icelui, …

70 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, Par lequel Sa Majesté autorise la Délibération prise le 3 février 1776 par les États de Languedoc, d'emprunter au denier Vingt-cinq les sommes nécessaires au remboursement de ce qui reste dû des Emprunts au denier Vingt, faits par cette Province pour le compte du Roi

Arrest du Conseil d'État du Roi, Par lequel Sa Majesté …

120 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, Portant que les droits sur les Suifs, ci-devant attribués aux Officiers-planchéeurs & Gardes-nuit, Vingtièmes de l'Hôpital, & Sous pour livres d'iceux, demeureront éteints & supprimés.

Arrest du Conseil d'État du Roi, Portant que les droits …

90 €

Consulter