Traité sur la mendicité avec les projets de réglement Propres à l'empêcher dans les villes et villages, dédié à messieurs les officiers de justice et de police, par un Citoyen.

Livre ancien

120 €

Description

In-8, broché, tel que paru, premier et dernier feuillet coupés courts, importantes traces de pliures, papier légèrement défraichi, mouillures, 72 pp., S.l.n.d., 1774.

Commentaire

Ce texte fut publié une première fois en 1760 dans l'Encyclopédie économique, rustique et politique. François-Joseph Taintenier (1729 - 1776) fut échevin d'Ath à diverses reprises, auteur de divers mémoires adressés aux Etats de Hainaut tel son Mémoire sur l'économie politique en général et plus particulièrement du Haynau.

L'auteur se fend de considérations religieuses et politiques pour montrer que, si les Pauvres ont besoin d'assistance, il faut surtout s'attaquer à la racine du mal qu'est la pauvreté, sans toutefois donner de réelles préconisations. Il poursuit sur la question des mendiants, qui sont pour lui des fainéants (il s'attend notamment à voir des demeures opulentes s'il voyait où rentre le soir la plupart des mendiants). Les mendiants occupants selon lui beaucoup des ressources affectées à l'assistance et notamment les hôpitaux, il faudrait trouver le moyen de les mettre au travail. L'auteur évoque notamment la politique des manufactures françaises (et de l'exportation liée) menée depuis Colbert qui, même si elle connaît quelques difficultés à cause de la concurrence de pays voisins, devrait être source de volonté collective d'enrichissement. La gestion des hôpitaux, des "maisons de force" et des écoles est abordée avant que l'auteur établisse un "Projet de règlement D'une Aumône capable de sustenter tous les Pauvres dans chaque Ville, Village & Communauté, sans qu'ils soient obligés de mendier" ; l'auteur y explicite la question des administrateurs ou encore des taxes avant de terminer sur une dernière partie : "Du moyen le plus propre Et le mois onereux au Peuple que la Communauté doit employer en cas d'insuffisance des biens & aumônes pour suppléer aux besoins des Pauvres."
Référence librairie 530

François-Joseph TAINTENIER

Veuillez nous contacter...

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection 1774-1786

[Affiche] Lettres Patentes du Roi, Concernant les Manufactures. Données à Marli le cinq Mai mil sept cent soixante-dix-neuf.

[Affiche] Lettres Patentes du Roi, Concernant les Manufactures. Données à …

380 €

Consulter
Arrest du Conseil d’État du Roi, Concernant le droit de Marc-d’or à payer pour les Offices d’Exempts & Receveurs des amendes des Capitaineries des Chasses.

Arrest du Conseil d’État du Roi, Concernant le droit de …

20 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, et lettres-patentes sur icelui, Qui ordonnent que les pièces de sis sous, douze sous & vingt-quatre sous, ne pourront entrer dans les paiemens que pour appoint & en Espèces découvertes.

Arrest du Conseil d'État du Roi, et lettres-patentes sur icelui, …

70 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, Par lequel Sa Majesté autorise la Délibération prise le 3 février 1776 par les États de Languedoc, d'emprunter au denier Vingt-cinq les sommes nécessaires au remboursement de ce qui reste dû des Emprunts au denier Vingt, faits par cette Province pour le compte du Roi

Arrest du Conseil d'État du Roi, Par lequel Sa Majesté …

120 €

Consulter
Arrest du Conseil d'État du Roi, Portant que les droits sur les Suifs, ci-devant attribués aux Officiers-planchéeurs & Gardes-nuit, Vingtièmes de l'Hôpital, & Sous pour livres d'iceux, demeureront éteints & supprimés.

Arrest du Conseil d'État du Roi, Portant que les droits …

90 €

Consulter