Nécessité absolue de l'union de la liberté avec la bonne foi dans le commerce.

Nécessité absolue de l'union de la liberté avec la bonne foi dans le commerce.

Livre ancien

350 €

Description

In-4, broché, tel que paru, cousu, légère rousseurs, mouillure sur le premier feuillet et trace de pliure, annotation manuscrite à l'encre sur le premier feuillet, Amsterdam (et Paris, Desenne), 1787, 20 pp.

Commentaire

L'auteur, resté pour l'heure anonyme, fait intervenir la notion nouvelle de "bonne foi" dans le commerce pour modifier le laisser-faire physiocratique sans exclure une intervention possible de l'État. Il traite de l'offre et de la demande avec la notion qu'il semble créer de "besoins alternatifs".
Cette timide demande d'honnêteté est illustrée d'exemple notamment avec la bourse de Lyon, l'auteur semble entrevoir les luttes sociales que connaitra cette ville au XIXe siècle. De plus il étend la notion de "nécessité" de commerce "avec les peuples d'Afrique les plus bornés. Si vous leurs portez des indiennes en fausse couleur, des fusils qui crèvent dans leurs mains, des haches qui ne coupent point, ils vous fuiront [...] et à cause de vos infidélités vous paierez les nègres au peuple qui pourront encore aller les acheter ; ils vous revendront leur superflu et multiplieront ainsi à vos dépens leurs vaisseaux et leurs matelots."
Référence librairie 665

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection 1786 - June 1789

Agonie de Madame de P*** : son acte de contrition, et son rétablissement par le moyen du vinaigre des quatre voleurs. Distillé par G***

Agonie de Madame de P*** : son acte de contrition, …

95 €

Consulter
Avis d'un Champenois.

Avis d'un Champenois.

110 €

Consulter
Cahier des doléances de l’ordre de la noblesse de la sénéchaussée d’Annonay

Cahier des doléances de l’ordre de la noblesse de la …

1,200 €

Consulter
Cahier des doléances, pétitions et vue patriotiques que les habitans de la paroisse de Clamart-sous-Meudon Ont établi & arrêté dans leur Assemblée Générale du 14 avril 1789

Cahier des doléances, pétitions et vue patriotiques que les habitans …

95 €

Consulter
Cahier des pauvres. Ce qui, pour toutes les classes de Lecteurs signifie : Un peu de pain est la vie des pauvres, celui qui le leur ôte est homicide. Celui qui leur arrache le pain qu'ils ont gagné par leur sueur, est comme celui qui assassine son prochain. C'est ainsi que la cupidité fabrique les..

Cahier des pauvres. Ce qui, pour toutes les classes de …

1,250 €

Consulter