Courte démonstration de la nécessité de la sanction royale, pour maintenir la liberté du peuple.

Livre ancien

40 €

Description

In-8, broché, à relier, dernier feuillet désolidarisé et coins découpés sans manque texte, 8 pp., circa 1790.

Commentaire

L'auteur, resté anonyme, explique : "Ainsi la sanction royale, parce qu'elle n'est connue qu'à l'instant où elle est donnée, contient la liberté de l'homme dans les limites des loix, & ne lui permet pas de retourner à sa liberté naturelle. / La sanction royale est donc très utile pour maintenir l'homme dans cette liberté, qui est le but de l'état social. Elle est donc un ferme appui de la liberté du peuple."
Ce texte est écrit en réaction à la position inverse.

La teneur de ce texte, qui revendique l'exemple anglais et affirme que l'équilibre des pouvoirs exécutif et législatif ne peut que bénéficier du contrepoids de la sanction royale, annonce déjà la position politique lyonnaise qui, qualifiée de fédéraliste, amena la répression que l'on sait ("Lyon n'existe plus").
Référence librairie 566

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection July 1789-1792

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du roi relatif au sieur Cossé-Brissac donné à Paris, le 12 juin 1792, l'an 4e de la Liberté

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du …

25 €

Consulter
Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur Lafarge.

Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur …

350 €

Consulter
Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

400 €

Consulter
Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la part de leur députés à l'Assemblée nationale

Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la …

50 €

Consulter
Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien avocat général au Parlement de Grenoble

Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien …

30 €

Consulter