Discours de M. Mirabeau l'ainé, Sur la proposition faite à l'Assemblée Nationale, par M. Lavenue, d'imposer les Rentes, jugée dans la séance du 4 Décembre 1790.

Livre ancien

45 €

Description

In-8, broché, à relier, Paris, imprimerie nationale, 1790, 32 pp.

Commentaire

Mirabeau lui-même, dans sa déclaration préliminaire, dit à l'Assemblée qu'il souhaite éclaircir "une question assez peu connue", il souhaite contribuer à résoudre l'équilibre entre les deux rôles de l'État : créancier et débiteur.
Comme dans la plupart de ses prises de position, il s'oppose en filigrane à la fois à l'emprunt et à la banqueroute.
Référence librairie 670

Honoré-Gabriel RIQUETI DE MIRABEAU

Honoré-Gabriel RIQUETI DE MIRABEAU

Comte de Mirabeau, 9 mars 1749 (Bignon-Mirabeau, Loiret) - 2 avril 1791 (Paris).
Écrivain, diplomate, journaliste et homme politique français.

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection July 1789-1792

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du roi relatif au sieur Cossé-Brissac donné à Paris, le 12 juin 1792, l'an 4e de la Liberté

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du …

25 €

Consulter
Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur Lafarge.

Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur …

350 €

Consulter
Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

400 €

Consulter
Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la part de leur députés à l'Assemblée nationale

Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la …

50 €

Consulter
Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien avocat général au Parlement de Grenoble

Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien …

30 €

Consulter