Journal royaliste

Livre ancien

1,600 €

Description

In-8, demi-basane frottée, dos à nerfs orné, pièce de titre "Journal royaliste", coiffe supérieure manquante, coiffe inférieure frottée, coins émoussés, mors fatigués avec léger manque de cuir, Paris, 1792.

Commentaire

Collection complète de cette publication, publiée tous les deux jours, du premier numéro daté du 16 mars 1792 au 11 août de la même année.
L'extrême rareté de ce périodique peut expliquer le fait que cette source primaire royaliste et anti-jacobine a été très peu citée. Les nouvelles extérieures occupent peu de place contrairement à d'autres périodiques, sauf en ce qui concerne les colonies. La plupart des nouvelles évoquent des exactions ou des amorces de guerre civile et parmi les cibles principales figurent Mirabeau, Pétion, Robespierre, Talleyrand ("l'évêque boiteux") ou encore Condorcet : "M. M Caritat de Condorcet ne sera plus le valet des ministres mais il deviendra le flatteur de la multitude, il la suit aveuglément et se laisse entrainer par le torrent de l'opinion populaire."
Parmi ceux qui ne sont pas ménagés figure encore madame de Staël qui "devient de jour en jour plus laide [...] ses mais louent son esprit, y font des complots et bonne chair avec elle et se croient heureux."
Au service de la critique sociale présente dans chaque numéro, le mot "propagande" est utilisé dans son sens moderne pour diffuser des idées très généralisées comme ne plus faire confiance aux domestiques de maison.
La journée du 20 juin et l'invasion des Tuileries sont narrées par le comte d'Imbert de la Platière sous le titre de "Adresse aux vrais français". Ce récit trace une frontière entre le peuple et les vrais citoyens des faubourgs dont l'auteur pense qu'ils se lèveront pour venger le roi ; l'auteur perçoit douloureusement l'indifférence au sort du roi et sa non-protection militaire.
L'avant dernier numéro est le seul à comporter un cachet postal, et les autres numéros y compris le dernier en date du 11 août, proposent à leurs lecteurs un abonnement.
Référence librairie 810

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection July 1789-1792

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du roi relatif au sieur Cossé-Brissac donné à Paris, le 12 juin 1792, l'an 4e de la Liberté

Acte du corps législatif non sujet à la sanction du …

25 €

Consulter
Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur Lafarge.

Action de la Caisse d'Épargne et de bienfaisance du Sieur …

350 €

Consulter
Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

Actions de la Caisse d'Épargnes et de Bienfaisance.

400 €

Consulter
Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la part de leur députés à l'Assemblée nationale

Adresse au peuple breton des villes et campagnes, de la …

50 €

Consulter
Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien avocat général au Parlement de Grenoble

Adresse aux amis de la paix par m. Servan, Ancien …

30 €

Consulter