[Manuscrit] Tableau politique et commercial des rapports de la République Française avec différentes nations de l'univers.

Manuscrit

2,700 €

Description

Petit In-Folio, broché, attaché par un cordon, 34 pp., Paris, an III (octobre 1794).

Commentaire

Ce document porte la mention : "Au representant du peuple, Niou, en mission pour les armées navales et les ports de la République. Su mas affec.do Amigo A. H."
L'identité de "A. H." nous reste pour le moment inconnue.

On ne sait si les dires de l'auteur sont idéalistes ou empreint d'une certaine forme de ce qui sera plus tard de l'impérialisme : "Bornons toutes les nations d'envier notre sort, en rappellant [sic] l'industrie, le Commerce, les arts, en favorisant tous les talens, sources uniques de l'abaondance et du bonheur des peuples."

L'auteur entreprend, au travers une analyse géopolitique des relations avec les pays autour de la Méditerranée, de donner une vision d'ensemble des relations diplomatiques et commerciales de la France avec ces pays. Ainsi, la France républicaine aurait intérêt à approfondir ses relations avec les cités italiennes, ainsi qu'avec l'Espagne ou encore la Suisse et se méfier de la Russie et de la Turquie. La présence de la France en "Barbarie" (d'Alger à Tripoli en passant par Tunis) est marquée comme importante car le blé qui y est cultivé peut permettre de court-circuiter la puissance anglaise dans la région.
Dans tout le texte sont présentes des mentions concernant l'Autriche mal gouvernée et ennemie de la France et l'Angleterre, puissance ennemie omniprésente dans le monde jusqu'en Inde et au Brésil.

En 1795, au crépuscule de la puissance du Comité de salut public, l'auteur s'adresse à lui en donnant des instructions précises et des avis tranchés.
Il n'est pas impossible de faire un rapport entre la longue et première analyse que fait l'auteur à propos de Gênes (sa puissance commerciale par exemple) et le fait qu'en juillet 1794, Bonaparte est envoyé à Gênes pour une mission de renseignement sur les capacités militaires de la République de Gênes.

Envoyé amicalement à Joseph Niou, ce document permet aussi de poser la question de la présence commune de Bonaparte et du Niou à Toulon. Se sont-ils rencontrés ? Quelles relations avaient-ils ?
Référence librairie 514

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Autres références de la collection 9th of Thermidor - 8th of November 1799

Accusation par le Corps législatif, contre les ex-directeurs. Fuite de Merlin, ex-directeur, qui s'est brulé la cervelle, pour ne pas périr sur l'echaffaud; détail cruel de sa mort.

Accusation par le Corps législatif, contre les ex-directeurs. Fuite de …

70 €

Consulter
Acte de garantie pour la liberté individuelle, la sureté du domicile, et la liberté de la presse.

Acte de garantie pour la liberté individuelle, la sureté du …

80 €

Consulter
Adresse de l'administration du Département des Hautes-Alpes, à la Convention nationale.

Adresse de l'administration du Département des Hautes-Alpes, à la Convention …

60 €

Consulter
Adresse du peuple de Lyon au représentant Boiset [Boisset]

Adresse du peuple de Lyon au représentant Boiset [Boisset]

320 €

Consulter
[AFFICHE] Bulletin de la Convention Nationale. Séance du 11 Thermidor, de l'an second de la République une et indivisible.

[AFFICHE] Bulletin de la Convention Nationale. Séance du 11 Thermidor, …

280 €

Consulter